• Inscription au réseau santé wallon:

    Pour vous inscrire au RSW, vous avez les possibilités suivantes:

    • Via l'accueil hospitalisation de la Clinique André Renard lors d'une admission hospitalière.
    • Via votre médecin généraliste lors d'une visite: présenter votre carte d'identité au docteur ou à la secrétaire (carte ISI pour les enfants n'ayant pas encore de carte d'identité)
    • Via le service administratif de la FRATEM par mail info@rsw.be ou au 04/224.86.17
    • Via le site internet www.rsw.be
  • Médecin de garde 1733

    En cas d’urgence vitale : composez le 112

     

    Le week end et en soirée, la médecine générale a organisé une prise en charge par des médecins généralistes de garde que vous pouvez contacter en formant le numéro unique: 1733

    Vous pouvez également vous adresser au 112, ou 100 qui vous transmettront les données du médecin de garde.

    Les opérateurs vous demanderont dans la mesure du possible de vous rendre au poste de garde (PMG) situé à Namur, rue Bourtonbourg, 3.

    Pour les personnes ne disposant pas d'un véhicule, il est proposé le service d'un taxi social pour un monant de 5 euro/ course.

    Le PMG est muni d'un terminal bancontact.

    Pour les personnes incapables de se déplacer, le médecin de garde viendra au moyen d'un véhicule conduit par un ambulancier qui l'accompagnera afin d'assister et de sécuriser sa mission à votre service.

     

  • Pharmacie de garde

    http://www.pharmacie.be/pharmacien/pharmacie-de-garde

     

  • Cartes Sis et isi +

     

    © Pierre Rousseau/Belpress

     

    Dorénavant, les pharmaciens, les hôpitaux et certains prestataires de soins consulteront en ligne les droits de leurs patients en matière de remboursement des soins de santé via MyCarenet, un réseau sécurisé. Pour ce faire, seul le numéro de registre national est nécessaire. La carte Sis disparaît...

     

    Le numéro de registre national figure sur la carte d’identité électronique (eID), la Kids-ID pour les moins de 12 ans et la eID belge pour les étrangers. Les personnes qui possèdent un tel document doivent dès lors le présenter lorsqu’un professionnel de la santé le leur demande.

     

    Que faire alors de la carte Sis ?

     

    Si elle est encore valide (avec mention de l’année “2004” ou plus sur la carte), elle pourra encore servir comme moyen d’identification mais les droits qui s’y trouvent ne sont plus consultés. Si, à l’inverse, la carte Sis n’est plus valide (avec mention “2003” ou année antérieure), rien ne sert de la conserver. Mais le mieux est de la déposer dans une boîte aux lettres verte de la Mutualité ou de la rendre à son conseiller mutualiste car, pour des raisons écologiques, la MC a décidé de recycler les cartes Sis périmées.

     

    Que faire si l’on ne possède pas de document d'identité électronique mais qu’on est assujetti à la sécurité sociale belge(1) ?

     

    Ces personnes doivent présenter une autre carte: la carte isi+(2). Cette carte, délivrée gratuitement(3) par la mutualité, ne contient aucune donnée, hormis celles visibles. Elle sert uniquement à identifier la personne (via le numéro d’identification) pour accéder à ses données d’assurabilité sur le réseau MyCarenet.

     

    Cette carte isi+ est-elle distribuée automatiquement à tous par la mutualité ?

     

    Non. Seuls les enfants de moins de 12 ans vivant en Belgique reçoivent automatiquement la carte isi+. La distribution a déjà débuté. La carte isi+ est d’abord délivrée aux nouveau-nés n’ayant pas reçu de carte Sis, puis aux enfants dont la carte Sis a expiré en 2013.

     

    Les autres personnes qui n’entrent pas dans les conditions pour posséder une pièce d’identité électronique belge mais bénéficient de la sécurité sociale belge(1) doivent faire eux-mêmes la demande d’une carte isi+ à leur mutualité. Elle leur sera envoyée gratuitement(3).

     

    Que faire en attendant la carte isi+ ?

     

    Présenter la carte Sis encore valide ou une vignette jaune.

     

    //JD

     

    >> Pour plus d’informations, appelez gratuitement le 0800 10 9 8 7, adressez-vous à votre conseiller mutualiste ou surfez sur www.mc.be

     

    (1) Ce sont les enfants jusqu’à 12 ans, les frontaliers travaillant en Belgique, les pensionnés de nationalité étrangère partis à l’étranger après avoir travaillé et cotisé à la sécurité sociale belge...

     

    (2) Isi+ signifie “Identification sociale”, le signe “+” montrant que la carte est un complément aux pièces d’identité électroniques belges

     

    (3) En cas de perte, de vol ou si la carte isi+ est endommagée, une nouvelle carte est fournie, moyennant 2,50 euros.

  • L THYROXINE CHRISTIAENS®

    Les autorités belges de santé publique ont assorti la mise sur le marché du médicament L‑THYROXINE CHRISTIAENS® de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information  fait partie, est une mesure prise pour garantir une utilisation sûre et efficace du médicament L-THYROXINE CHRISTIAENS® (RMA version modifiée 11/2014).

     

    Bruxelles, 19 novembre 2014

     

    L-Thyroxine Christiaens (lévothyroxine sodique) : mise à jour de la production 

     

    Avertissement : La formulation de la L-Thyroxine Christiaens changera au 1er janvier.  Un suivi attentif du patient est recommandé pour le début, et la posologie devra être adaptée en fonction de l'état clinique et des taux de TSH.

     

    Cher Docteur, Chère Consœur, Cher Confrère,

     

    En concertation avec l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS), TAKEDA Belgium désire vous communiquer des informations importantes concernant la L-Thyroxine Christiaens en comprimés de 25, 50, 75, 100, 125, 150, 175 et 200 µg.

     

    La présente lettre a pour but d'informer les prescripteurs du médicament L-Thyroxine Christiaens qu'un perfectionnement du processus de production, accompagné d'une modification de la formule de cette spécialité, a obtenu l'approbation de l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) en octobre 2014.

     

    Résumé

    • À partir du 1 janvier 2015, les pharmacies disposeront uniquement des emballages de L-Thyroxine Christiaens produits selon le nouveau processus de production ; la livraison aux patients des emballages produits selon l'ancien processus sera rendue impossible, au même moment (donc au 1er janvier 2015) par l'invalidation des codes CNK correspondants dans les systèmes informatiques.
    • Les nouveaux emballages de L-Thyroxine Christiaens seront marqués durant une année de l'inscription « Nouvelle formule ». L'aspect et les codes couleur des comprimés resteront inchangés.
    • Le passage à la nouvelle formule doit se faire sous surveillance médicale.
    • Nous vous recommandons de mettre vos patients au courant dès maintenant, et de ne leur donner d'ici au 31 décembre 2014 qu'un minimum d'ordonnances pour la L-Thyroxine Christiaens.
    • La lévothyroxine sodique est une molécule dont la marge thérapeutique est étroite.  Lors du passage à la nouvelle formule, un suivi attentif du patient est recommandé pour le début, et la posologie devra être adaptée en fonction de l'état clinique et des taux de TSH, lesquels seront mesurés par une méthode de détection extrêmement sensible. Les seules rubriques modifiées dans le Résumé des caractéristiques du produit sont la rubrique 6.1 (liste des excipients) et la rubrique 6.3 (durée de conservation).

    Autres informations sur l'ancienne et la nouvelle formule

     

    La nouvelle formule de la L-Thyroxine Christiaens a été développée pour simplifier le processus de production et améliorer les caractéristiques de qualité du produit final. L'ancienne et la nouvelle formule ont fait l'objet d'une étude de bioéquivalence et d'une étude de « switch » prospective.

     

    1. Étude de bioéquivalence

      Cette étude de bioéquivalence en ouvert, randomisée et croisée, a été faite sur 24 volontaires sains. Ils ont reçu, à jeun, en une seule prise, 600 µg de lévothyroxine (3 comprimés de 200 µg de lévothyroxine) de l'ancienne et de la nouvelle formule, avec une période d'épuration d'au moins 35 jours. Cette étude a montré que, après correction pour les valeurs T4 endogènes individuelles, la nouvelle formule entraîne une exposition plus élevée de 31 % en moyenne (AUC0-72h - 90% intervalle de confiance [115,8-148,1]).
    2. Étude de « switch » prospective

      L'étude prospective qui a suivi a inclue 84 patients ayant subi précédemment une thyroïdectomie (totale ou presque) totale (valeur médiane 60,5 mois avant le début de l'étude). Après une période de stabilisation d'au moins 6 semaines de prise quotidienne de l'ancienne formule de L-Thyroxine Christiaens, ces patients ont fait le « switch » vers la nouvelle formule, à une dose identique. Huit semaines plus tard, lors de la première visite de suivi, les taux de TSH (Tableau 1) ont imposé une adaptation du dosage chez deux patients sur trois. Ces résultats confirment les résultats de l'étude de bioéquivalence, car pour la majorité des patients, le dosage a été adapté à la baisse.
      Après 8 semaines de plus, lors de la deuxième visite de suivi, le taux de TSH était normal (fourchette 0,4 à 2,5 mU/L) chez 47 patients sur 82. Un(e) seul(e) patient(e) s'est présenté(e) au service des urgences de l'hôpital avec des signes cliniques d'hyperthyroïdie (TSH de 0,17 mU/L, 2 jours avant l'apparition des effets indésirables). C(ett)e patient(e) n'a pas été hospitalisé(e) et a quitté le service des urgences quelques heures plus tard.

     

    Informations complémentaires sur la L-Thyroxine Christiaens

    Pour obtenir davantage d'informations, vous pouvez vous adresser au Département médical de Takeda Belgium au +32 (0)2 464 06 67 ou par courriel à medical.department@takeda.com.

     

    Ce matériel ne contient pas la totalité des informations. Pour obtenir les informations complètes : Lire attentivement le RCP avant de prescrire/délivrer la L-Thyroxine Christiaens®. Le texte complet et la mise à jour du RCP est disponible sur le site Web www.fagg.be, à la rubrique des notices.

     

    Notification d'effets indésirables

    Les professionnels de la santé sont invités à rapporter les effets indésirables suspectés liés à l'utilisation de la L-Thyroxine Christiaens au Centre Belge de Pharmacovigilance (CBPH) de l'AFMPS. La notification peut se faire en ligne sous www.fichejaune.be ou à l’aide de la fiche jaune papier disponible via le Répertoire commenté des médicaments et via les Folia Pharmacotherapeutica. La fiche jaune peut être expédiée au CBPH par la poste à l'adresse FAGG – CBPH – Eurostation II – place Victor Horta 40/40 – 1060 Bruxelles, par fax au  02/524.80.01, ou par courriel à adversedrugreactions@fagg-afmps.be.

    Les effets indésirables suspectés peuvent également être notifiés au service de pharmacovigilance de Takeda Belgium au +32 (0)2 464 06 67 ou par courriel à DSO-BE@takeda.com.

     

     

    Avec l'expression de mes salutations confraternelles distinguées,

     

     

     

     

     

    Dr. Johan Imschoot

    Medical Director